Connaissez-vous le pouvoir de l'imagerie mentale ?

Mis à jour : avr. 29


Fermez les yeux et détendez-vous.

Dans votre esprit, voyez un bol de fruits avec beaucoup de fruits comme des bananes, des oranges, des pommes, des poires et des citrons.

Imaginez un beau citron bien formé. De plus, imaginez comment vous prenez le citron du bol de fruits dans votre main et comment vous le ressentez. Sentez le citron, il sent légèrement acide mais très agréable. Imaginez couper le citron avec un petit couteau à fruits - vous pouvez voir et sentir comment un peu de jus de citron coule dans votre main. Voyez par vous-même comment vous sentez le citron, il sent encore plus intensément. Maintenant, prenez l'autre moitié du citron dans votre main et mordez chaleureusement dans le citron.

Si vous avez imaginé mentalement la situation ci-dessus, les événements suivants auraient dû se produire:

  • La salivation dans votre bouche a sensiblement augmenté

  • Peut-être avez-vous au moins légèrement grimacé

Notre cerveau ne remarque pas la différence entre une idée ou un fait réel. Notre corps a réagi à l'idée de mordre un citron comme si cela se passait réellement.

 Et c'est exactement comme ça que la « préparation mentale au golf » fonctionne !


Voici une autre expérience un peu plus pratique cette fois.


Vous pouvez faire l'exercice suivant les yeux fermés. 

Cela permet de mieux imaginer la situation.

Asseyez-vous droit. Imaginez mentalement comment déplacer votre tête en douceur - dans un mouvement lent continu vers la droite.

 Vous ne réalisez ce mouvement que dans votre imagination.

Ressentez exactement le mouvement, vous pouvez tourner la tête plusieurs fois vers la droite mentalement . 

Ensuite, vous tournez RÉELLEMENT votre tête vers la droite, c'est-à-dire effectuez ce mouvement en temps réel.


Dans la deuxième étape, imaginez à nouveau mentalement que vous tournez la tête vers la gauche, toujours dans un mouvement continu, lent et fluide. Encore une fois, ne faites ce mouvement que dans votre esprit.

Maintenant en RÉEL , tournez la tête vers la droite, c'est-à-dire dans la direction opposée.

Comment s'est passé cet exercice pour vous? 

Y avait-il une différence entre la première et la deuxième étape?

 Habituellement, la première partie de l'exercice se déroule sans problème majeur et est généralement assez fluide et agréable.

 Mais dans la deuxième étape, où l'idée ne correspond plus au mouvement réel ultérieur, la plupart des gens ressentent de l'hésitation ou de la résistance à tourner la tête dans la direction opposée.

Le mouvement n'est pas aussi fluide et agréable que dans le premier cas.

Cela vous rappel quelque chose? Cela arrive-t-il parfois avec votre swing de golf ? Ou est-ce juste de l'imagination ?

Toutes nos croyances, préjugés, attentes ou idées - que nous soyons conscients ou inconscients - ont une influence décisive sur notre comportement, notre confiance en nous, nos sentiments, notre attitude mentale et notre corps.

Une chose doit cependant être claire : l'entraînement mental au golf ne pourra pas remplacer l'entraînement technique à cent pour cent . Considérez-le comme une formation supplémentaire et additionnel à la formation technique . 

En fait, elle augmentera considérablement votre capacité a intégrer la formation technique.

Comme vous l'avez probablement entendu ou lu sur mon site,

le golf c'est 80 % mental le reste c'est dans la tête !